Pentes a été jouée à Bangor, Berlin, Birmingham, Bois-le-Duc, Canterbury, Cologne, Édimbourg, Glasgow, Karlsruhe, Manchester, Medway, Montpellier, Montréal, Morelia, Paris et São Paulo.

Les grandes lignes de la pièce évoque de vastes paysages, avec leurs montées et descentes, d’où le titre Pentes (mot français et latin ayant la même signification dans les deux langues). La musique a principalement été créée en transformant des sons instrumentaux (des sons de synthèse ont également été utilisés). Toutefois, la seule source sonore reconnaissable provient d’un type de cornemuse appelé «Northumbrian Pipes»; c’est le bourdon de cette cornemuse qui est responsable des lentes évolutions harmoniques d’où sourd une obsédante mélodie traditionnelle.

[traduction française: Jean-Pierre Noiseux, Traçantes; Denis Smalley, xii-12]

Pentes a été composée dans les studios du Groupe de recherches musicales (Ina-GRM) en 1974 a été créée le 20 mars 1975 à l’Auditorium 104 — Maison de Radio France (Paris, France). Cette pièce est une commande du Groupe de recherches musicales (Ina-GRM).

Création

20 mars 1975, Concert, Auditorium 104 — Maison de Radio France, Paris (France)

Détails

support stéréo

Le calendrier d’événements

Diffusions