Music of Another Present Era a été jouée à Montréal.

Music of Another Present Era s’amuse librement avec notre capacité à imaginer une autre ère et une autre culture. En même temps, cette œuvre reconnaît le fait que notre imagination historique est conditionnée, obligatoirement, par notre propre époque et notre situation géographique.

On ne connaît pas exactement la sonorité des musiques anciennes; celles-ci nous sont connues uniquement sous forme de détails inaudibles, comme les gammes microtonales qu’elles utilisaient. La présente œuvre s’approprie quelques-uns de ces systèmes d’accord antiques dans le but de donner l’impression d’un passé dans le présent.

Si on ne peut faire mieux qu’approximer la musique d’époques révolues, les histoires et les mythes de ces temps d’antan, eux, se sont transmis de génération en génération; ils éclairent le passé tout en continuant à avoir une résonnance. Ces histoires ont stimulé mon imagination musicale; elles m’ont servi de pont entre le passé et le présent, m’ouvrant la possibilité d’un pèlerinage à travers le temps et l’espace musicaux.

Il ne s’agit pas d’une musique à programme; les histoires y apparaissent sous forme métaphorique.

Cette utilisation métaphorique des mythes permet à la matière musicale d’être reconnue sans perdre de sa substance, comme c’est souvent le cas dans la musique à programme, où la matière musicale menace de s’effacer derrière une interprétation verbale sans équivoque. Autrement dit, et pour reprendre les mots d’un groupe de philosophes de la fin du 20e siècle connu sous le nom de Guns N’ Roses: «utilisez votre illusion».

[traduction française: François Couture, i-17]

Music of Another Present Era [Musique d’une autre époque actuelle] a été réalisée de 2013 à 2016 dans le studio du compositeur à Val-Morin (Québec) et elle a été créée en entier le 18 octobre 2016 au concert Maximalus échantillonné / Plunder Maximalus produit par Réseaux des arts médiatiques à l’Amphithéâtre du Gesù à Montréal (Québec). L’œuvre en cinq mouvements est une commande de Réseaux des arts médiatiques (Montréal), de NAISA (Toronto) et de la Maison des arts sonores (Montpellier), avec le soutien du CAC.

Création

18 octobre 2016, Akousma 13: Maximalus échantillonné, Amphithéâtre — Le Gesù, Montréal (Québec)

Détails

support stéréo

Mouvements

Le calendrier d’événements