Adam Stanović

Les œuvres d’Adam Stanović rayonnent! Elles ont été jouées en concert à Belfast, Birmingham, Bruxelles, Corfou, Gwangju, Iekaterinbourg, Kingston upon Hull, Leeds, Ljubljana, Loèche, Londres, Manchester, Mexico, Milan, Montréal, Morelia, Sheffield, Valdivia, Vienne et York…

Adam Stanović compose de la musique électronique depuis vingt ans. Ses premières expériences sur magnétophones et lecteur minidisque quatre pistes le poussent à étudier la musique et la technologie au Leeds College of Music (Angleterre, RU) et à la University of Leeds (Angleterre, RU), où Dale Jonathan Perkins l’initie à la musique informatisée. Pendant cette période, ses œuvres musicales commencent à être présentées à l’échelle internationale. Il obtient son diplôme avec un prix d’excellence universitaire. Ensuite, il se lance dans des études doctorales à la City University London (Angleterre, RU), où il se consacre à l’acousmatique sous la direction et l’encadrement de Denis Smalley.

De nos jours, Adam Stanović continue de recourir aux sons fixés, mais sa musique n’est plus purement acousmatique; on y trouve aussi des instruments, des électroniques, des films et de l’animation. Dans tous ces cas, il s’intéresse aux relations entre hauteur et bruit, mais le vrai point central de son œuvre se situe dans une fascination infléchissable pour la forme musicale.

À ce jour, cette fascination lui a permis de remporter prix, résidences et mentions aux concours suivants: Bourges (France); Métamorphoses (Belgique); Destellos (Argentine); Contemporanea (Italie); SYNC (Russie); Música Viva (Portugal); Musica Nova (République tchèque); et KEAR (ÉU).

Il a composé dans des studios du monde entier, ceux de l’IMEB (France), de Musiques & Recherches (Belgique), du VICC (Suède); de l’EMS (Suède), du Leeds College of Music (RU); du CMMAS (Mexique), de la Holst House (RU), de Mise-En_Place Bushwick (ÉU), de la Bowling Green State University (ÉU) et de la University of Sydney (Australie).

La musique d’Adam Stanović a été présentée dans plus de 400 festivals et concerts à travers le monde, dont plusieurs programmes consacrés uniquement à sa musique. En outre, on l’invite régulièrement à donner des conférences dans les meilleurs conservatoires et universités de la planète. Ses présentations, comme ses articles et chapitres dans les publications spécialisées, portent sur les méthodes de composition et des préoccupations d’ordre esthétique, les approches analytiques appliquées à la musique électronique, la nature de l’interprétation et de l’authenticité dans la performance, la nature de la musique numérisée, ainsi que des réflexions sur les nombreuses questions philosophiques que semble soulever la musique électronique.

En 2016, Adam Stanović devient, avec James Andean, cofondateur du British ElectroAcoustic Network (BEAN), qui souhaite présenter la musique électroacoustique britannique à l’étranger. Le réseau s’affilie bientôt à la Confédération internationale de musique électroacoustique (CIME). De 2015 à 2018, il a été rédacteur en chef de l’International Journal of Arts, Humanities and Social Sciences (IJAHSS). En ce moment, il est administrateur au Composer’s Desktop Project (CDP). Il a enseigné dans plusieurs institutions et est actuellement maître de conférences à la University of Sheffield (Angleterre, RU), où il dirige les programmes de maîtrise en composition et en arts sonores, en plus de superviser plusieurs doctorants.

[traduction française: François Couture, vii-18]

Adam Stanović

Leeds (Angleterre, RU), 1981

Résidence: Sheffield (Angleterre, RU)

  • Compositeur

Sur le web

Calendrier

Diffusions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.