Industrial Revelations

Natasha Barrett

Industrial Revelations a été jouée à Birmingham, Manchester, Nîmes et Oslo…

À un mile de distance, une vallée a été creusée dans le paysage. Elle est petite mais profonde. De temps en temps, porté par le vent, le bruit lointain des travaux atteint les alentours du jardin. Il ne s’agit pas ici de l’irritation normalement associée avec des bruits de machinerie.

Lorsqu’un soir j’étais sortie faire une promenade, je me suis mise à marcher en direction de la vallée. Le paysage se repose provisoirement d’être sculpté par de puissantes machines. Dans la pénombre, les amoncellements de terre ressemblent à des dunes de sable et les roches ruisselantes à des grottes marines. Demain, le paysage chantera un air de machines.

[traduction française: Jean-Pierre Noiseux, Traçantes]


Industrial Revelations a été réalisée en 2001 dans le studio de la compositrice et a été créée le 18 novembre 2001 lors du concert célébrant la relocalisation du Notam (Norsk nettverk for Teknologi, Akustikk og Musikk / Réseau norvégien de technologie, d’acoustique et de musique) à Oslo (Norvège). Industrial Revelations s’est méritée le 1er Prix au concours international de musique électroacoustique Musica Nova 1998 (Prague, République tchèque) et une mention honorable au 4e Concurso Internacional de Música Eletroacústica de São Paulo (CIMESP ’01, Brésil).

Création

  • 18 novembre 2001, Concert, Oslo (Norvège)

Détails

support stéréo

Le calendrier d’événements

Diffusions