In the Natural Doorway I Crouch

Paul Dolden

In the Natural Doorway I Crouch a été jouée à Malmö et Mexico…

In the Natural Doorway I Crouch (Dans un passage naturel, je m’accroupis) s’inspire de l’interaction de deux univers sonores distincts: cordes de métal pincées et instruments à vents. Elle est divisée en trois sections de 3, 5 et 7 minutes qui explorent la relation entre les deux univers sonores suivant leurs constants changements. Ce mouvement en sons est évoqué par le titre qui suggère les transformations d’un état à un autre, l’embrasure symbolisant le passage entre les univers sonores. Dans la plupart des cas, l’accroupissement n’est que momentané, car nous sautons d’un monde à l’autre. L’œuvre implique un système d’intonations justes développé par le compositeur lui-même, dans lequel les harmoniques des fondamentales changent systématiquement de registre les unes par rapport aux autres.

Musiciens enregistrés:
Clemens Rettich: flûtes à bec
Ken Newby: hautbois, basson, saxophone soprano
Paul Dolden: guitatre acoustique, contrebasse, piano, percussion, cloches tubulaires, vibraphone, slenthem, saron, marimba

[traduction française: Guy Marchand, Traçantes, i-03]


In the Natural Doorway I Crouch a été réalisée en 1986-87 au studio privé du compositeur et au Sonic Research Studio de la Simon Fraser University (SFU) (Vancouver, CB). La recherche a été complétée dans les studios du Groupe de musique expérimentale de Bourges (GMEB — maintenant IMEB, France) et au EMS (Stockholm, Suède). L’œuvre a été créée le 31 janvier 1988 dans le cadre du festival En Torno a los Sonidos Electrónicos (Mexico, Mexique). Il s’agit d’une commande du GMEB. Une commande ultérieure de la Vancouver New Music Society a résulté en Measured Opalescence [Opalescence mesurée], une version mixte (pour piano, percussions et bande) de cette œuvre. In the Natural Doorway I Crouch s’est méritée le 1er prix de la catégorie musique électroacoustique du Concours international de musique électroacoustique de Bourges (France, 1988).

Création

  • 31 janvier 1988, En Torno a los Sonidos Electrónicos, Museo Tamayo, Mexico (Mexique)

Distinctions

Détails

support stéréo

Le calendrier d’événements

Diffusions