Préludes suspendus III

Horacio Vaggione

Préludes suspendus III a été jouée à Bourges et Monaco…

La série de Préludes suspendus, étalée sur une dizaine d’années, se base sur l’idée d’essayer des interactions entre des matières sonores composées formant une palette commune à toutes les pièces de la série: c’est pourquoi ce sont des «préludes», et également pourquoi ils sont «suspendus». Par ailleurs, quelques-unes des matières sonores de cette palette ont été utilisées en dehors de cette série, dans d’autres pièces telles Mécanique des fluides et PianoHertz, mais toujours transformées dans et par de nouveaux contextes, mélangées à d’autres matières ou utilisées comme des impulsions dans divers jeux de convolution.

Quant à Préludes suspendus III, il constitue un tissu de figures déployé comme un jeu de perspectives, articulé entre le «proche» et le «lointain», et, encore, entre le laminaire et le turbulent. Il s’offre comme un parcours polyphonique à multiples échelles: un parcours par lequel l’auditeur peut, en focalisant différemment son écoute, recomposer la pièce elle-même à chaque audition.

[ix-17]


Préludes suspendus III a été réalisée en 2009 — et révisée en 2010 — aux studios de l’Institut international de musique électroacoustique de Bourges (IMEB, France) et a été créée le 6 juin 2009 durant le festival Synthèse au Palais Jacques-Cœur à Bourges. Elle est une commande de l’État (Direction de la musique, France). Préludes suspendus III a obtenu le Prix Ton Bruynèl 2010 (ex æquo) (Amsterdam, Pays-Bas).

Création

  • 6 juin 2009, Synthèse 2009: Concert, Palais Jacques-Cœur, Bourges (Cher, France)

Distinctions

Détails

support stéréo

Le calendrier d’événements

Diffusions