Buoy

David Berezan

Buoy a été jouée à Athènes, Bâle, Corfou, Gävle, Leicester, Linz, Lisbonne, Manchester, Melbourne, Montpellier, Montréal, Morelia et São Paulo…

Buoy s’intéresse à l’univers sonore et à l’environnement des bouées maritimes. Nombre d’entre elles sont munies d’une cloche, d’un gong ou d’un sifflet qui se fait entendre en réaction au mouvement des vagues. Les diverses caractéristiques des bouées servant à la navigation navale autant qu’à la recherche scientifique sur le climat maritime, l’écologie ou l’océanographie nourrissent le langage et la grammaire sonores de cette pièce. Les vagues de matières dont le phrasé suit l’action des vagues océaniques, conjuguées à des notes bourdonnantes et pulsatoires sous-jacentes (évoquant les signaux transmis par ces bouées), forment de solides fils thématiques qui parcourent l’œuvre et fournissent un cadre de navigation par le biais de contrastes entre aperçus du monde réel (vagues et cloches) et univers sonores abstraits.

[traduction française: François Couture, vi-13]


Buoy [Bouée] a été réalisée au fil de résidences dans les studios de musique électroacoustiques du Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et de l’EMS à Stockholm (Suède) et a été créée le 19 mars 2011 durant le concert Akusmatisk Magi présenté au Kulturkiosken de l’Institutet för Digitala Konstarter (IDKA) à Gävle (Suède). Buoy a obtenu le prix du Concurso Internacional de Composição Electroacústica Música Viva (Portugal, 2012).

Création

  • 19 mars 2011, Akusmatisk Magi, Kulturkiosken — Institutet för Digitala Konstarter (IDKA), Gävle (Suède)

Distinctions

Détails

support 5.1 pistes
Cycle: Nautical Cycle (2011-17)

Le calendrier d’événements

Diffusions