Fractal C

Horacio Vaggione

Fractal C a été jouée à Burnaby, La Haye et Paris…

Cette pièce tremblante, à la fois continue et fragmentée, a été réalisée avec un ordinateur central (de type mainframe) VAX 780 aujourd’hui disparu. Les lignes de codes écrites pour l’occasion — en langage Cmusic — n’ont plus aucune réalité opérationnelle aujourd’hui. Seule la musique demeure.

Le titre, Fractal C, dérive du fait que j’ai utilisé comme module générateur le modèle fractal ensemble triadique de Cantor, soit un processus d’itération infinie à partir d’une droite à laquelle on a enlevé son tiers central. Ce modèle n’a pas été appliqué de manière linéaire, mais, au contraire, a été projeté sur une grande variété d’échelles temporelles.

La réalisation de cette pièce m’a montré l’intérêt de poursuivre sur la voie d’une approche granulaire — ou d’une «sensibilité granulaire» — dans laquelle j’étais déjà engagé bien avant cette pièce et que j’ai continué à développer par la suite avec d’autres moyens.

[ix-17]


Fractal C a été réalisée en 1983-84 aux studios de l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) à Paris (France) et a été créée le 12 juin 1984 dans l’Espace de projection de l’IRCAM. Elle est une commande de l’État (Direction de la musique, France).

Création

  • 12 juin 1984, Concert, Espace de projection — Ircam, Paris (France)

Détails

support 16 canaux

Calendrier

Diffusions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.