Parkour

Line Katcho

Cette pièce se veut une étude sur le déplacement. Le parallèle explicite avec le parkour met en scène la matière sonore, comme si elle prenait vie et se lançait dans son propre trajet: elle se déplace et contourne des obstacles en poursuivant sa route librement. À l’image des machines de Rube Goldberg, labyrinthes de déclenchements perpétuels, de réactions en chaine, la matière effectue un premier geste qui en déclenche un autre, qui lui en déclenche un nouveau, et ainsi de suite.

Détails

Diffusions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.